Résultats de l’école

 

Pour lui permettre de s’adapter en temps réel aux besoins effectifs des élèves, le Cours Alexandre-Dumas dispose d’une indispensable liberté, à la fois pédagogique et organisationnelle. L’école a conscience que cette autonomie implique une grande responsabilité qui doit se traduire par une transparence totale sur ses pratiques pédagogiques. Depuis ses débuts, le Cours Alexandre-Dumas a choisi d’accueillir systématiquement tout observateur, étudiant, politique, journaliste, chercheur etc. souhaitant découvrir son action en venant visiter l’établissement et s’asseoir au fond d’une classe. Dans l’esprit du directeur et de la Fondation Espérance banlieues, cette  responsabilité passe aussi par une réelle transparence sur les résultats de l’école tant sur le plan académique qu’éducatif. Au cours des trois premières années de l’établissement, pour concilier cet impératif d’évaluation avec la jeunesse de la structure et sa forte dynamique de développement, le Cours Alexandre-Dumas a élaboré une série d’indicateurs qui, sans être encore une méthode d’évaluation scientifique de ses pratiques pédagogiques, offrent une information concrète sur les résultats qu’il obtient dans différents domaines. Voici pour l’année 2014-2015, les 10 indicateurs et leurs résultats.

Accueil des décrocheurs

En 2014-2015, le Cours Alexandre-Dumas accueille 8 élèves anciens décrocheurs de longue durée (3 primaires et 5 collégiens = 7% de l’effectif de l’écolequi ont tous repris un cursus normal. (En 2012-2013 ils étaient 2 et 3 en 2013-2014 qui suivent tous un cursus normal à présent.)

Investissement dans le travail

En 2014-2015, au début du premier trimestre, 19 élèves (17% des effectifs) ne faisaient preuve d’aucun investissement dans leur travail. Au début du 2ème trimestre ils n’étaient plus que 4 (9%). Le nombre d’élèves s’étant mis au travail entre le 1er et le 2ème trimestre a donc été multiplié par 5.

(L’année précédente : Au début du premier trimestre, 43 élèves (54% des effectifs) ne faisaient preuve d’aucun investissement dans leur travail (découragement, manque de confiance en soi). Au début du 2ème trimestre ils n’étaient plus que 7 (9%). Le nombre d’élèves s’étant mis au travail entre le 1er et le 2ème trimestre a donc été multiplié par 6.)

Résultats au brevet

En juin 2014, pour sa première présentation d’une promotion d’élèves de 3ème à l’examen du brevet, trois élèves du Cours Alexandre-Dumas sur 5 ont obtenu le brevet. Ces derniers n’ont pas pu bénéficier de points acquis en contrôle continu, en raison du statut hors contrat de leur école, ce qui rend le diplôme objectivement plus difficile à réussir que dans les écoles ordinaires. Ces résultats sont encourageants.

Taux d’absentéisme

Aucun « absentéiste lourd » (tel que le définit le Ministère de l’Education Nationale, à savoir un élève absent plus de 10 demi-journées par mois). Aucun « absentéiste » (plus de 4 demi-journées par mois). En 2014-2015, 4 élèves sur 110 (3,6% des effectifs) ont eu entre 1 et 2 demi-journées d’absence par mois.

Retards

En 2014-2015, au début du 1er trimestre 37% des collégiens et 20% des élèves de primaire arrivaient régulièrement en retard. Au début du 2ème trimestre, seulement 12% des collégiens et 2% des élèves de primaire arrivent désormais chroniquement en retard. Entre le 1er et le 2ème trimestre le nombre de collégiens régulièrement en retard a été divisé par 3 et celui des élèves de primaire en retard, par 10.

Lecture et compréhension

En 2014-2015, en septembre, 23 % des élèves devant savoir normalement lire correctement (càd élèves de CE1 et au-delà) présentaient de lourdes difficultés en compréhension et en lecture. Ils ne n’étaient plus que 8 % en janvier. Le nombre d’élèves présentant de lourdes difficultés en compréhension et en lecture a été divisé par 3 entre septembre et janvier.

(En 2013-2014, en septembre, 42 % des élèves sensés savoir lire correctement (CE1 et au-delà) présentaient de lourdes difficultés en compréhension et en lecture. Seulement 5 % en juin. Au cours de l’année, le nombre d’élèves présentant de lourdes difficultés en compréhension et en lecture a été divisé par 8. )

Tests de référence

Les élèves du Cours Alexandre-Dumas passent plusieurs tests de référence au cours de la dernière semaine précédant les vacances de février (évaluation de CE1 et CM2 de l’Education Nationale en Mathématiques, tests pour le CP et le CE1 élaborés par Jean Ecalle, du Laboratoire d’étude des mécanismes cognitifs de l’université Lyon 2 pour le « projet Lecture » de l’association Agir pour l’Ecole utilisé par 10 000 élèves).

Études post 3ème

Sur 6 élèves de 3ème en 2013-2014, 3 sont entrés en lycée général et 3 en lycée professionnel. Tous sont considérés comme de très bons éléments dans leurs nouveaux établissements. Les élèves ayant rejoints des secondes générales ont tous des notes supérieures à la moyenne de la classe.

Orthographe et conjugaison

Chaque classe du Cours Alexandre-Dumas tient à jour un lexique. Les élèves de l’école apprennent au minimum 60 nouveaux mots par an relevant du langage soutenu (et leurs définitions). Tous les élèves arrivés en 2012-2013 ou 2013-2014 maîtrisent aujourd’hui la conjugaison et les accords. En 2013-2014, 75 % des collégiens avaient 0/20 en dictée à leur arrivée à l’école et entre 8/20 et 10/20 à la fin de l’année.

Collaboration avec les parents

Un parent d’élève reçoit en moyenne 6 SMS par semaine de la part des professeurs principaux ou du directeur, relatif au suivi de la scolarité de son enfant.

A partir de 2015-2016, l’école, qui atteindra son format cible, mettra en oeuvre une méthode d’évaluation plus avancée de ses pratiques pédagogiques. Cette méthode d’évaluation élaborée grâce aux conseils d’experts français et internationaux de l’évaluation des pratiques pédagogiques vise à offrir une information objective sur les résultats obtenus par l’école tant sur le plan académique qu’éducatif. Les résultats aux différents tests et indicateurs présentés ci-dessous sont compilés annuellement et analysés par le conseil scientifique de la Fondation Espérance banlieues.